Eliette, étudiante en Master 1 Transports et Mobilité et Tony, étudiant en Master 2 Sciences Géomatique en Aménagement et Environnement à l’Université Toulouse II Jean Jaurès, sont actuellement en stage avec la SGEvT* dans le cadre de l’évaluation du SCoT.
Le Pays Sud Toulousain les accueille 2 jours par semaine dans ses locaux. Leur mission principale est la mise en place d’un outil d’analyse de la mobilité pour le territoire du Sud Toulousain, par le biais d’une application mobile. Cette application vise à améliorer les connaissances sur les motifs de déplacement des citoyens. Celle-ci sera constituée d’un questionnaire simplifié ainsi que d’un relevé GPS. Toutes les données seront anonymisées et allouées exclusivement à l’amélioration de la mobilité du Pays Sud Toulousain.
Ils vous solliciteront prochainement, au cœur de notre territoire, afin de répondre à leur étude. Une information détaillée vous sera communiqué en temps voulu.

* Société Générale d’Evaluation des Territoires

Quand à Solène, elle est stagiaire en géomatique/cartographie dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial.
Le Pays Sud Toulousain détient plusieurs ensembles de données sur l’énergie et le climat, depuis 2009 jusqu’à la aujourd’hui.
La mission du stage consiste d’abord à mettre à jour ces données puis à les visualiser sous forme cartographique. Les thématiques traitées sont larges, toutes reliées aux consommations d’énergie et aux productions d’énergie renouvelables :

  • le nombre de site de production d’énergie renouvelables sur le Pays Sud Toulousain (photovoltaïque, hydro-électrique, chaufferie bois, géothermie…) et leurs puissances,
  • les éco-mobilités comme les aires de covoiturage, les bornes de recharges de véhicules électriques ou les transports à la demande,
  • le nombre d’animations tenues sur le territoire par l’Espace info-énergie,
  • l’extinction d’éclairage public et le nombre de bâtiments rénovés concernant les économies d’énergie.

Dans un second temps, les données sur le climat, les gaz à effets de serre et la vulnérabilité du territoire aux effets du changement climatique seront construites, mises à jour puis cartographiées.
Au final, ces données seront à adapter pour le suivi du SCoT du Pays Sud Toulousain. Ce travail de mise en place de cet observatoire énergie climat sera poursuivi et mis à jour annuellement.